Création d’entreprise en 2017, le bilan

Selon l’Insee, la création d’entreprise a connu une évolution de 4,8 % soit plus de 591 000 nouvelles entreprises dans l’Hexagone en 2017. Cette hausse est sans doute due à l’apparition du régime auto-entrepreneur.

Le taux de la création d’entreprise dans l’Hexagone

Contrairement à l’année 2016, l’institut Insee et les analystes économiques ont constaté une certaine évolution qui équivaut à 7 % en ce qui concerne la création d’entreprise dans la métropole Française. Ce résultat a failli atteindre le bilan extraordinaire de l’année 2010. Cette hausse s’explique à moitié par le léger rehaussement des créations pour les micro-entrepreneurs qui compte plus de 9 %, mais surtout par la plus forte croissance des créations d’entreprises habituelles, du jamais vu depuis 1987. Dans cette évolution, le bilan des 3 régimes reste proportionnel à savoir 33 % pour les sociétés 26 % pour les entreprises particulières et 41 % pour les micro-entrepreneurs.

Le nouveau secteur d’activité

L’année 2017 est un début pour le secteur du commerce en cédant sa première place à l’activité spécialisée depuis l’année 2000. Par ailleurs, ceci est le résultat du régime du micro-entrepreneur. Cette remontée concerne également les autres secteurs d’activités particulièrement dans celui du transport et de l’allotissement comptant à peu près 41 900 créations généralement sous le secteur des entreprises individuelles et du régime micro-entrepreneur. L’immobilier avec 18 % fait également partie du secteur en vogue, par ailleurs, ce succès est dû à la création des activités des agences immobilières sans oublier les locations de biens immobiliers. Pour ce qui est de la construction, l’étude a constaté une légère baisse de 1 %, qui accuse à 22 % la diminution du nombre d’enregistrement des micro-entrepreneurs.

La création d’emploi en France

L’Ile-de-France créé des emplois avec pas moins de 16 300 créations qui prend part à moitié dans l’accroissement global. Cela s’explique évidemment en grande partie par des créations dans le domaine d’activités favorites. L’on ressent une stabilité en revanche quant à l’emploi de personnel en phase de création. La France devient en quelque sorte la nouvelle start-up avec son dynamisme considérable dans la création d’entreprise. Toutefois, il est à noter que cet accroissement s’est plutôt ressenti dès le second semestre de l’année 2017, avec un taux qui s’élève à 13 %. Par ailleurs, les régions motrices de cette hausse sont l’Auvergne–Rhône-Alpes, la Nouvelle Aquitaine, la Mayotte et l’Île-de-France.

Saint-Nazaire, en pole position

Les analystes ont démontré que les 40 % des entreprises nouvellement créées sont originaires de l’île de France. Ce chiffre est traduit par la construction de 80 entreprises dans l’année 2017 pour donner lieu à 1 167 emplois. Par ailleurs, les entreprises parisiennes sont à la tête de ce classement. Dans un autre côté, 20 % sont attribués aux entreprises à capitaux étrangers qui équivalent à 16 entreprises. En outre, Saint-Nazaire est en première position pour les parties ouest de la France en matière de création d’entreprise de l’année 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *